A-t-on une estimation du phénomène sectaire en France ?

A-t-on une estimation du phénomène sectaire en France ?

OUI. Mais il ne s’agit que d’une estimation.

Sur la base du travail réalisé par les commissions d’enquête parlementaires notamment à partir des informations émanant des services de renseignement, on peut estimer aujourd’hui en France à :

  • 500 le nombre de groupes sectaires,
  • 500 000 le nombre d’adeptes de mouvements sectaires,
  • 60 000 à 80 000 le nombre d’enfants élevés dans un contexte sectaire.

Un sondage réalisé en septembre 2010 par l’institut IPSOS à la demande du Service d’information du Gouvernement permet de prendre la mesure du phénomène tel qu’il est perçu par les Français :

Un quart des Français (plus de 15 millions de personnes), dit avoir « été personnellement contacté par une secte ou les membres d’une secte », dont 15%, plusieurs fois.

Plus de 20% des Français, soit 1 sur 5 (près de 13 millions de personnes) connaît personnellement dans son « entourage familial, amical ou professionnel une ou plusieurs personnes qui ont été victimes de dérives sectaires.

Par ailleurs, les mouvements sectaires représentent une menace importante :

  • pour la démocratie (66% des Français) ;
  • pour l’entourage familial et amical (42% des Français) :
  • pour soi-même  (30% des Français).

Il s’agit donc d’une réalité et d’un danger qui sont loin d’être négligeables.

En 2011, une centaine de procédures pénales impliquant un contexte sectaire étaient en cours d’instruction ou en enquête préliminaire (source : ministère de la justice, direction des affaires criminelles et des grâces).

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Logo Facebook
Logo LinkedIn
Logo X
Logo Flux RSS